On parle de financement mezzanine lorsque le capital ne peut être clairement affecté ni à la dette ni aux fonds propres. Dans notre cas, il s'agit du fait que seulement 10 % du financement de la propriété se fait avec des capitaux propres. Les 10 % du ratio prêt/valeur entre le capital emprunté habituel de 80 % et le capital emprunté de 90 % représentent un risque encore plus grand du point de vue des investisseurs et est donc appelé mezzanine, car il comporte plus de risques que d'habitude.

Cet article vous a-t-il été utile ?


Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.

Questions fréquemment posées

Pas trouvé de réponse?

Notre équipe peut être atteinte facilement par email et est à votre disposition

Delia Aellen
Delia Aellen
Natali Kopacevic
Natali Kopacevic
Roland Burkard
Roland Burkard
Alex Koch
Titus Spirig
Michael Boge
Michael Boge