Dans le cas des prêts à court terme, l'acheteur ne peut pas estimer le développement actuel du crédit. Le vendeur pourrait donc collecter les intérêts courus sans risque. Ceci est différent pour les prêts à tempérament, où le vendeur peut se faire une idée de la situation du débiteur en observant les délais de remboursement.

Cet article vous a-t-il été utile ?


Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.

Questions fréquemment posées

Pas trouvé de réponse?

Notre équipe peut être atteinte facilement par email et est à votre disposition

Delia Aellen
Delia Aellen
Natali Kopacevic
Natali Kopacevic
Roland Burkard
Roland Burkard
Alex Koch
Titus Spirig
Michael Boge
Michael Boge